Facile, rapide et gratuit

Créez votre site maintenant

Je crée mon site

L'aqueduc Gallo Romain de Contray

Les autres aqueducs de Touraine

Quelques aqueducs de Touraine: L'aqueduc probablement le plus important était l'aqueduc de Fontenay long d'environ 25 km qui alimentait caesarodunum (Tours).
Le mieux conservé et le plus impressionnant reste l'aqueduc de Luynes dont on a parfois pensé qu'il alimentait caesarodunum mais qui en réalité alimentait un établissement proche de Luynes. Il conserve 44 piles dont 9 supportent 8 arcs. Ces vestiges s'étendent encore sur plus de 300 m.
L'aqueduc de St Benoit la Forêt
Une double canalisation dont une est peut être postérieure à l'époque gallo-romaine longent la rive droite du ruisseau de St Benoit.
L'aqueduc de Chisseau
L'abbé Chevalier évoque en 1858 la présence dans le bourg de Chisseaux du canal d'un aqueduc qui présente selon sa description les mêmes dimensions que ceux de la Ronde.

L'aqueduc de Contray

L'aqueduc de Contray près de Loches sur la rive droite de l'Indre a conservé 4 piles. Cette partie aérienne de l'aqueduc permettait de franchir un vallon. L'eau était certainement captée à la fontaine d'Orfonds et alimentait un établissement proche de Contray.

Les aqueducs de Touraine

L'aqueduc souterrain de Sepmes

Un puits de 14 m de profondeur à la Thomassière donne accès à deux galeries une qui part vers le sud ouest et l'autre vers le nord est. Ces caractéristiques font ainsi penser à un aqueduc souterrain du même type que ceux de la Ronde.