Fast, easy and free

Create your website now

I create my website

L'aqueduc Gallo Romain de Contray

Les autres aqueducs de Touraine

Quelques aqueducs de Touraine: L'aqueduc probablement le plus important √©tait l'aqueduc de Fontenay long d'environ 25 km qui alimentait caesarodunum (Tours).
Le mieux conservé et le plus impressionnant reste l'aqueduc de Luynes dont on a parfois pensé qu'il alimentait caesarodunum mais qui en réalité alimentait un établissement proche de Luynes. Il conserve 44 piles dont 9 supportent 8 arcs. Ces vestiges s'étendent encore sur plus de 300 m.
L'aqueduc de St Benoit la Forêt
Une double canalisation dont une est peut être postérieure à l'époque gallo-romaine longent la rive droite du ruisseau de St Benoit.
L'aqueduc de Chisseau
L'abb√© Chevalier √©voque en 1858 la pr√©sence dans le bourg de Chisseaux du canal d'un aqueduc qui pr√©sente selon sa description les m√™mes dimensions que ceux de la Ronde.

L'aqueduc de Contray

L'aqueduc de Contray près de Loches sur la rive droite de l'Indre a conservé 4 piles. Cette partie aérienne de l'aqueduc permettait de franchir un vallon. L'eau était certainement captée à la fontaine d'Orfonds et alimentait un établissement proche de Contray.

Les aqueducs de Touraine

L'aqueduc souterrain de Sepmes

Un puits de 14 m de profondeur à la Thomassière donne accès à deux galeries une qui part vers le sud ouest et l'autre vers le nord est. Ces caractéristiques font ainsi penser à un aqueduc souterrain du même type que ceux de la Ronde.